Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Orchestre > L’orchestre à Brensbach
Publié : 29 mars 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’orchestre à Brensbach

Compte rendu avec photos.

L’effervescence régnait le matin du mercredi 18 mars devant le collège : un oubli de carte d’identité par ici, un oubli de pique-nique par-là, une masse de matériel à charger (début d’une longue série !).

... à 9h30, tout était réglé et le car pouvait partir !

Le voyage s’est déroulé dans une ambiance à la fois calme et très joyeuse (Ah, les chants de Célestine, Alexandra and Co !) et nous sommes arrivés à Brensbach peu après 19h.

L’accueil fut très chaleureux puisque nos musiciens furent applaudis dès leur descente de car. Après le pot d’accueil, chacun aida à décharger le car et partit avec sa famille d’accueil.

Nous avons passé une partie de la journée du jeudi à Darmstadt sous un soleil radieux et avec une température printanière.
Nous avons commencé la matinée par une analyse (pour l’épreuve d’Histoire des arts du brevet) de la Waldspirale, un immeuble très original et intéressant, conçu par l’architecte autrichien F.Hundertwasser.

Puis nous sommes allés à la Malthidenhöhe (siège d’une Colonie d’artistes fondée au tournant des XIX-XXè siècles). L’apparition d’un pope dans la Chapelle orthodoxe en a étonné plus d’un !

Le repas de midi fut pris à la Préfecture de Police.

Ce repas fut suivi d’une balade dans le centre-ville de Darmstadt, puis du retour à Brensbach pour une répétition ; lors de l’installation du matériel, il manquait les pieds du tom basse ... que nous avons retrouvés ! Après la répétition, les familles d’accueil sont venues nous chercher.
Vendredi matin, nous avons commencé la journée par de joyeuses activités sportives, puis nous avons chargé le matériel dans le car et pris la route du collège GAZ de Reichelsheim. A l’arrivée, nous avons déchargé le car et avons découvert un grand établissement scolaire de 1000 élèves.Nous avons perdu les pieds du tom basse...puis les avons retrouvés un grand moment plus tard. Dans la salle de spectacles de cet établissement, nous avons rencontré un orchestre composé de flûtes traversières, clarinettes et saxophones. Chaque orchestre a joué son répertoire et nous avons travaillé ensemble trois autres morceaux. Ce fut un moment bien sympathique.

Bénéficiant d’un temps toujours superbe, nous avons pu voir l’éclipse. Les élèves ont été, ensuite, séparés en plusieurs groupes et ont assisté à un ou deux cours. Nous avons pris le déjeuner préparé par des élèves de l’AG (Arbeitsgemeinschaft). Dans le système scolaire allemand, chaque élève doit suivre une AG pendant l’année scolaire, ce qui correspond plus ou moins à une option. L’AG « cuisine » de Reichelsheim prépare le repas chaque vendredi.
Puis, nous avons chargé le matériel dans le car et nous avons visité les ruines de Rodenstein, château aux multiples légendes, et grimpé jusqu’à une jolie cascade.

Le goûter composé d’une spécialité locale (Krapfen : beignets à la confiture) fut très apprécié.
A l’arrivée à Brensbach, nous avons déchargé le matériel du car et...n’avons pas retrouvé les pieds du tom basse ! La journée s’est terminée comme la veille par une répétition détaillée avec le tom basse installé sur un cageot et un retour dans les familles.
Le samedi matin, nous nous sommes réveillés dans une atmosphère plus fraîche et plus grise mais cela ne nous a nullement empêchés d’aller à la Felsenmeer (Mer de rochers) ; c’est un curieux phénomène géologique remontant à 340 millions d’années qui se matérialise sous la forme d’un éboulis de rochers aux formes variées... parcours idéal pour crapahuter à son aise.
Les plus sportifs sont allés jusqu’au bout et tout le monde est redescendu avec des joues bien colorées !

Nous avons pique-niqué sur place... assez rapidement en raison de la température ! Retour à Brensbach pour une répétition en vue du concert du soir avec I Musici, l’ensemble à cordes de Brensbach. Les pieds du tom basse avaient été retrouvés et nous ont été rapportés. Les deux orchestres ont d’abord travaillé chacun de leur côté, puis se sont réunis pour répéter les trois morceaux communs.
Un goûter gigantesque a clos ce travail ; chacun est reparti dans sa famille se reposer et se préparer pour le concert.
Ce concert s’est déroulé à 19h et a été très apprécié par le public qui n’a pas ménagé ses applaudissements ! L’orchestre, tant au collège de Reichelsheim qu’au concert de Brensbach, a vraiment très bien joué et a reçu de nombreux compliments très mérités. Nous avons terminé la soirée tous ensemble.






Le dimanche matin, il a bien fallu quitter Brensbach ! Nous avons à nouveau chargé le matériel, des larmes ont coulé mais le voyage s’est déroulé dans la bonne humeur (Ah, les chants de Célestine, Alexandra and Co !) ...et vers 16h30, nous étions devant le collège d’Ezy...où il a fallu décharger le matériel !... et nous n’avions pas perdu les pieds du tom basse !
Notre séjour a été très agréable car tout le monde a respecté les règles fixées au départ. De plus, nous avons reçu un accueil très chaleureux. Les fous rires ont été nombreux ( par ex, lorsque Mme Deramecourt a assommé je ne dirai pas qui !) et nous garderons tous un excellent souvenir ce ce voyage.

Ce voyage a été généreusement aidé financièrement par le comité de jumelage d’Ezy, l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse), le collège, le foyer des élèves et l’Association des Amis de l’Orchestre Claude Monet. Que tous en soient chaleureusement remerciés.