Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Mathématiques > Le Louvre et les mathématiques mésopotamiennes et égyptiennes : exposés et (...)
Publié : 13 mars 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le Louvre et les mathématiques mésopotamiennes et égyptiennes : exposés et visite

Les élèves de 6e5 ont assisté à deux exposés sur les mathématiques à l’époque mésopotamienne et à celle de l’ancienne égypte .

Manon et Marie H. nous ont présenté un exposé sur les mathématiques mésopotamiennes à l’époque de Babylone.
Les mésopotamiens écrivaient avec une écriture cunéiforme sur des tablettes d’argile dont certaines ont été retrouvées.
Ils comptaient en base 10 et en base 60.
De leurs calculs en base 60 nous avons hérité nos calculs d’heures : 1 h = 60 min et 1 min = 60 s.

Marie R. nous a pour sa part présenté un exposé sur les mathématiques égyptiennes. L’arithmétique et l’écriture des nombres ont été alors abordés.

Ces exposés ont été réalisés avec sérieux et présentés devant les élèves de la classe. Vous les trouverez au bas de cet article.

Ils ont été complétés par la visite au musée du Louvre des élèves de 6e du collège d’Ezy-sur-Eure où les élèves ont découvert différentes antiquités abordant notamment des mathématiques.

Pour les observer à votre tour, vous pouvez cliquer sur leur nom :
- une tablette mésopotamienne en terre cuite sur laquelle est gravé un polygone à 7 côtés (un heptagone).
- une coudée égyptienne (une règle en bois) appartenant à Mâya, ministre des Finances du pharaon Toutânkhamon.
- un mur du temple de Karnak sur lequel sont gravé les annales du pharaon Thoutmosis III, sur lequel est consigné, entre autre, la comptabilité des butins des différentes guerres (l’écriture des nombres était parfaitement visible).

Les élèves ont pu constater qu’à ces époques reculées les mathématiques étaient déjà présentes : certaines notions de mathématiques comme par exemple des figures géométriques complexes étaient déjà connues et utilisées.

Documents joints